Poule Mouillée

Poule Mouillée traite le sujet du harcèlement scolaire avec tendresse, humour et fantaisie. Mêlant réalisme et onirisme, l’histoire de Marco raconte à travers une quête initiatique comment affirmer son identité.

Télécharger le dossier

Dossier de présentation
du spectacle.
Notes d'intention;
Résumé;
Presse;
Équipe artistique.

d

Cliquez sur l'icône pour télécharger le dossier pédagogique.
Les actions autour du spectacle,
documentation et ateliers,
à l'usage des enseignants
et éducateurs.

Dossier pédagogique

Cliquez sur l'icône pour télécharger le dossier pédagogique.
Les actions autour du spectacle,
documentation et ateliers,
à l'usage des enseignants
et éducateurs.

L'histoire

Depuis que Marco passe en boucle à la Télévision dans une publicité pour un bouillon de volaille, tout le monde dans son école l’appelle   « Poule Mouillée ». Pas facile de se défendre face aux moqueries quand on est un petit garçon de 8 ans, timide et rêveur.                Face à l’insécurité qu’il ressent, Marco se crée un monde à part en dessinant et en écrivant des vers de rap sur des bouts de papier qu’il garde dans son inséparable sac banane.

  

Un jour, deux enfants jettent son sac dans un terrain vague à côté de l’école. Marco saute le mur pour le récupérer et atterrit dans un monde fantastique nommé Esplendor.

Un spectacle sur le courage d’être soi-même et l’importance d’affronter ses peurs et ses faiblesses face aux difficultés que la vie pose sur notre chemin.

Mot de l'auteur

Comment un petit garçon de huit ans peut, par ses propres moyens, surmonter le sentiment que les autres enfants ne l’apprécient pas ? Oùva-t-il puiser les forces pour lutter contre son isolement et le renfermement sur soi ?

Marco, notre héros est un garçon joyeux et plein de fantaisie. Cependant il passe aux yeux des autres pour un enfant timide, rêveur et faible. Il traverse une mauvaise période et n’arrive pas à parler ouvertement de ses angoisses. À l’école, entraînés par un garçon nomméLéon, les autres enfants l’appellent « poulet, Marco polo, poule mouillée ». Marco se renferme sur lui-même et supporte en silence le poids de cette situation.

Un jour Marco se voit obligéà sauter le mur d’un terrain vague mais sa fantaisie l’emmène autre part : Esplendor, un monde fantastique où tout est possible. Marco rencontrera des créatures étonnantes qui reconnaissent en lui leur héros, celui qui doit sauver leur monde d’un monstre terrifiant qui est en train de le détruire. Marco accepte la mission, car sauver Esplendor signifie sauver son enfance du monstre de la peur.

Les créatures que Marco va croiser dans ce monde fantastique sont le fruit de son imagination, elles symbolisent ses barrières personnelles, les obstacles qui l’empêchent de sortir de son isolement et d’aller vers les autres. Dans son voyage, Marco devra apprendre àcomprendre ces créatures et àsurmonter un àun chacun des obstacles jusqu’à arriver àl’étape finale: anéantir àtravers la parole (dans la pièce un combat de rap) le monstre de la peur qui menace sa jeunesse.

Chacun de ces personnages lui délivreront subtilement des messages pour l’aider à grandir. Ils lui feront prendre conscience petit àpetit qu’il est quelqu’un d’important, que nous n’avons pas toujours les réponses ànos questions, qu’il faut se laisser guider par son coeur, se méfier des préjugés, accepter les différences et affronter ses peurs pour s’accepter tel que nous sommes. Que le courage d’être soi passe d’abord par une confiance en soi retrouvée.

Ainsi, dans cette pièce j’ai voulu essayéde voir comment l’imaginaire peut nourrir la réalitéet vice-versa. Marco va basculer dans un monde fantastique, jusqu’àrevenir àla réalitétransformée, car ce voyage à Esplendor est une prise de conscience, un parcours initiatique àla découverte de soi-même. C’est grâce àcela que Marco trouvera la force d’affronter ses peurs et les obstacles posés sur son chemin, en apprenant a se connaître et às’accepter. C’est grâce àsa fantaisie que son enfance va redevenir une période de bonheur et d’insouciance.

Gustavo Araújo

Avec / Alice Mesnil

           Noé Pflieger

               Gustavo Araújo

           Elisa Falconi

_________________________________

Texte / Gustavo Araùjo

Mise en scène / Elisa Falconi

Scènographie / Alix Mercier

Costumes / Pauline Yaoua-Zurini

Construction décors / Claude Pierson

Musiques / Claudio del Vecchio

Création son / Marion Cros

Marionnettes / Francesca Testi

Chorégraphie / Ivana Dimitrova

Graphisme / Arianna Tamburini

Administration / La Clef Lucide

Diffusion / La Boîte à Talents